Sur les réformes constitutionnelles et institutionnelles. (De nouvelles négociations.)

Manifestants Lome FORMES CONSTITUTIONNELLESIl est fort affligeant de constater qu'après tant d'expériences malheureuses, certains compatriotes en soient encore à considérer, comme objet de revendications démocratique, le respect et l'application par le pouvoir des multiples accords signés avec l'opposition (22 engagements, Accord cadre de Lomé, Accord politique global pour ne citer que ceux-là...). Il est dommage qu'ils ne se rendent pas compte que c'est du temps perdu, et qu'ils ne servent qu'à légitimer le pouvoir, et pour les faux démocrates, à se mettre en valeur.

Comment peut-on croire un instant qu'un dictateur accepte d'appliquer des accords qui le priveraient du pouvoir dont il profite ? Il en est de même des réformes constitutionnelles et institutionnelles. Nous nous contenterons donc de rappeler la position des démocrates à ce sujet: 

  • La constitution la plus démocratique reste un chiffon de papier tant qu'il n'existe pas un rapport de forces favorable à son application, c'est-à-dire tant que les forces démocratiques ne l'ont pas emporté sur les forces anti-démocratiques; ce n'est pas la constitution démocratique qui crée la démocratie, c'est la démocratie conquise qui peut se donner une constitution démocratique. Il faut donc commencer par conquérir la démocratie par la lutte pour pouvoir se donner une constitution démocratique.

  • Par conséquent focaliser l'attention sur les réformes constitutionnelles, organiser des marches à ce sujet, c'est de détourner l'attention de la vraie exigence de l'heure: l’organisation, la mobilisation et la lutte pour en finir avec la dictature.

  • Pour les mêmes raisons, nous ne nous sentons pas concernés par la revendication au sujet du retour à la constitution de septembre 1992. La voie la plus sûre pour empêcher le tripatouillage de la constitution c'était de faire partir le dictateur. Le peuple burkinabé vient de le démontrer. Laisser faire pour organiser des marches de revendications une fois que c'est fait, ce n'est pas œuvrer dans l'intérêt de la démocratie. De toute façon, les démocrates avaient appelé à boycotter le référendum relatif à la constitution de 1992. Il n'est donc pas question de soutenir cette constitution aujourd'hui, pas plus que nous ne l'avons soutenue hier.

    Source : Le Togo En Lutte 

    20 Août 2017 

National

2018 : une intrépide année de lutte cont…

10-01-2018

2017 fut une âpre année de lutte contre la dictature sanguinaire en place au Togo. En ce début d’année 2018 nous voulons en premier lieu saluer la mémoire de tous les...

Sur la question de l'alternance.

10-01-2018

Nous savons que cette revendication sur les réformes constitutionnelles et institutionnelles, concerne surtout la question du nombre des mandats présidentiels, la question du retour à l'élection présidentielle à deux tours...

Sur les réformes constitutionnelles et i…

10-01-2018

Il est fort affligeant de constater qu'après tant d'expériences malheureuses, certains compatriotes en soient encore à considérer, comme objet de revendications démocratique, le respect et l'application par le pouvoir des...

A propos du mot d’ordre ABLODÉ

26-11-2017

Il ne fait aucun doute que la lutte des peuples du Togo remonte au début de la conquête militaire de notre pays par  l’impérialisme allemand entre 1884-1914. Cette lutte avait...

Retour sur le crime imprescriptible du 5…

26-11-2017

Déclaration du Parti Communiste du Togo publié le 18 avril 2005. A ceux qui prétendaient que la disparition de Gnassingbé Eyadema suffirait à faire disparaître par enchantement son régime d’oppression, et...

L’organisation et la lutte sont les seul…

25-11-2017

Depuis plus d’un mois le peuple togolais est  de nouveau descendu massivement  dans la rue. Depuis plus d’un  mois les masses populaires, coude à coude, sur toute l’étendue de notre pays...

Il est plus que temps Il est plus que t…

20-11-2017

Le mouvement populaire qui se déroule actuellement a suscité et suscite des interrogations parmi les compatriotes tant sur le sol national que dans la diaspora. Certaines de ces interrogations nous...